Cette fleur peut vous ouvrir de nouveaux horizons…

Toulouse

Toulouse, avril 2017.  Je suis devant un petit vin blanc et des tapas au confit de canard.
Il est 20 heures et encore 25 degrés. Ça donne envie, non ?

Mon amie Mathilde Juan m’a rejointe et nous papotons affaires.
Mathilde est conseillère en fleurs de Bach et l’animatrice du site Médit’en fleurs.

Je lui parle de ma frustration : cette impression de faire beaucoup d’efforts pour pas grand-chose.
Bien sûr, je prends déjà Chicory pour ce sentiment de déséquilibre entre mon engagement et le retour des gens.  (Cela ne vous concerne évidemment pas mes chères et dévouées clientes)

Elle me conseille alors de prendre l’élixir de Nénuphar blanc.

Nénuphar blanc ? J’ai loupé quelque chose dans les fleurs de Bach ? Continuer la lecture de « Cette fleur peut vous ouvrir de nouveaux horizons… »

Une goutte ou une tasse ?

Flacon avec pipette

Lorsque je propose à mes patients d’utiliser les fleurs de Bach, ils me posent avec raison la question de la fréquence et de la quantité pour prendre leurs remèdes.

Leur étonnement est grand lorsqu’ils découvrent la posologie: de 2 à 4 gouttes, trois fois par jour dans un verre d’eau ou sur la langue ou 2 à 4 gouttes dans une bouteille d’un litre ou d’un litre et demi d’eau minérale.

Le bon sens arithmétique voudrait qu’on multiplie la quantité de gouttes par rapport à la bouteille.

Ce n’est pas nécessaire, pourquoi? Continuer la lecture de « Une goutte ou une tasse ? »

Je suis malade, complètement malade (sur un air connu)

Thermomètre

Pourquoi tout à coup, notre corps décide-t-il de faire grève?

Et encore, pas une grève silencieuse, non! Une grève qui embouteille notre vie quotidienne, qui ralentit nos autoroutes d’activités, une grève du travail.

  • J’ai pris froid au marché
  • J’ai embrassé Jacques qui avait un rhume
  • J’ai dû manger quelque chose de pas très frais
  • C’est une maladie héréditaire
  • Etc.

Nous avons toujours de bonnes raisons logiques pour expliquer le dysfonctionnement de notre corps. Mais alors, pourquoi la personne qui vous accompagnait à ce même marché, qui a embrassé le même Jacques, qui a mangé la même chose pas très fraîche ou qui a les mêmes parents, n’attrape-t-il pas lui aussi la même maladie? Continuer la lecture de « Je suis malade, complètement malade (sur un air connu) »

Énergie ? Vous avez dit énergie ?

Deux mains énergisées

La semaine dernière, je vous avais parlé du Docteur Bach et de ses remèdes à base de l’énergie des plantes.

Vous avez bien lu, je n’ai pas dit à base de plantes mais à base de l’énergie des plantes, de leur vibration.

C’est un concept qui est parfois difficile à assimiler, voire même à comprendre dans notre monde hyper-matérialiste et où la science a remplacé Dieu.

Je  ne vais pas essayer de vous convaincre.

Comme le disait Stuart Chase, ingénieur et économiste américain (1888-1985):

« Pour ceux qui ne croient pas, toute preuve est impossible.
Pour ceux qui croient, aucune preuve n’est nécessaire. « 

Je vais juste essayer de vous expliquer comment j’ai pu apprivoiser et intégrer ce concept à la lumière de mon cerveau logique (et sceptique parfois). Continuer la lecture de « Énergie ? Vous avez dit énergie ? »

Changer le monde avec les fleurs de Bach

Comment faire la paix

Depuis plusieurs mois, les mesures anti-attentats font partie de notre quotidien : les militaires dans les rues, les sacs de sable ou les blocs de bétons à l’entrée des manifestations publiques, les images du journal télévisé.

À la télévision, dans mon cabinet de thérapeute, j’ai pu voir ce que ces attentats et menaces terroristes ont provoqué en vous.

Je me suis posé la question : « Comment vous aider à dépasser ces événements? »

 Et surtout comment apaiser ces émotions violentes que j’ai pu constater (et parfois ressentir)?

C’est ici que les fleurs de Bach entrent en scène. Continuer la lecture de « Changer le monde avec les fleurs de Bach »

La nature pour vous aider à lâcher prise

Parfois, il nous est impossible d’effectuer ce lâcher prise dont je vous parle depuis des semaines.

Parce que notre inconscient nous protège de tout changement, parce que nous ignorons même que nous pouvons changer : « je suis comme ça », « c’est mon caractère », « ma mère aussi est comme ça », « j’ai ça dans mes gènes »,…

Or, la nature a tout prévu pour nous aider à prendre notre place dans l’Univers et avant ça, dans notre propre vie.

Le printemps arrive, les arbres et les végétaux vont renaître petit à petit… et nous distiller à nouveau leurs bienfaits, visibles et invisibles.

Et comment la nature peut-elle nous aider à lâcher prise de vos problèmes?

Je parie que vous voyez très bien où je veux en venir… Vous commencez à connaître mes sujets de prédilection.

Eh oui, je vais vous parler des Fleurs de Bach et du lâcher-prise.

Si vous ne connaissez pas les Fleurs de Bach, je vous invite à vous inscrire à l’initiation gratuite en cliquant  ICI.

On se met en route?

La question, c’est : de quel problème voulez-vous lâcher prise?

Je vais évoquer certains problèmes que mes clients viennent déposer dans mon bureau :

  1. Inquiétude pour ceux qu’ils aiment (enfants, conjoint, parents, parfois amis)
  2. Problèmes financiers
  3. Sentiment d’être débordés
  4. Fatigue
  5. Déception par rapport aux autres et au monde

Comme je vous le disais la semaine dernière, la plupart du temps, nous ne souhaitons pas lâcher nos problèmes.

Surtout notre inquiétude pour nos proches : nous pensons que si nous arrêtons de nous inquiéter, il va arriver quelque chose à ceux qu’on aime. Or, être stressé et inquiet n’a jamais aidé personne.  Il y a une différence entre inquiétude et vigilance.  Le marronnier rouge (Red Chestnut) nous permet de faire ce pas : en faisant confiance dans le potentiel de chacun à surmonter ce qu’il a à vivre.

Red Chestnut (Marronnier rouge)

Problèmes financiers : d’accord, ce ne sont pas les Fleurs de Bach qui vont payer vos factures.

On a l’impression que gagner au Lotto résoudrait tous nos problèmes.

Laissez-moi vous raconter une petite histoire : un jour, je réfléchissais aux raisons pour lesquelles je voulais gagner le gros lot. Quelques millions d’euros auraient bien fait mon affaire.

Voici mon raisonnement :

  • Pour acheter une belle maison, une belle voiture
  • Pour payer toutes mes factures
  • Pour assurer la sécurité de mes enfants
  • Pour gâter mon mari

Oui, mais pourquoi tout ça? Au final, qu’est-ce que ça allait m’apporter de gagner au lotto?

En fait : ne plus m’inquiéter…

Et je me suis rendue compte que je pouvais IMMÉDIATEMENT arrêter de m’inquiéter.  Car cela n’appartenait pas aux circonstances extérieures, mais simplement à ma manière de penser (soit l’intérieur).

Donc, vous pouvez déjà constater que Red Chestnut (Marronnier rouge) dont je viens de vous parler pouvait déjà m’aider pour le point 3.

Deux autres fleurs pourraient être utilies aussi : Mimulus (Mimule), la fleur de la peur identifiée.

Si vous pouvez compléter cette phrase : j’ai peur de….   Alors, vous pouvez utiliser Mimulus.

Dans ce cas-ci : peur de l’avenir, peur de ne pas arriver à payer les factures, peur de perdre sa maison,…

Mimulus (Mimule)

De même, avoir peur ne va pas vous aider à prendre de bonnes décisions, il vaut mieux d’abord s’apaiser.

Alors,  quand on a tant de soucis, en général on les ressasse encore et encore, parfois même, nos pensées obsessionnelles nous réveillent la nuit.  Dès qu’on ouvre les yeux, le caroussel mental se met en route jusqu’au soir…

Dans ce cas, c’est le marronnier blanc (White Chstnut) qui va permettre d’apaiser notre cerveau et tout ce qui tourne sans cesse dans notre tête.

White Chestnut – Marronnier blanc

En ce qui concerne les autres problèmes, il existe une ou plusieurs fleurs qui peuvent vous aider. 

Le Docteur Bach souhaitait que chacun devienne autonome dans la prise en charge de notre santé émotionnelle et mentale (et même physique).  Nous savons bien maintenant, et cela a été prouvé scientifiquement que les émotions intenses diminuent notre immunité. Du coup,  nous tombons plus facilement malades si nous n’apprenons pas à mieux équilibrer nos émotions, ces émotions qui font aussi le sel de la vie!

Alors, si vous voulez découvrir les 35 autres fleurs qui peuvent vous aider, je vous le propose dans mon livre bestseller :

« Soigner votre corps, guérir vos émotions :
message des Fleurs de Bach »

Cliquez sur l’image pour le commander

Personnellement, j’ai découvert de nouvelles pistes pour améliorer ma qualité de vie émotionnelle et aussi spirituelle. Mais ça, c’est une autre histoire. Je vous en parlerai un jour…

Essayez déjà ces trois fleurs, vous m’en direz des nouvelles!

Aller plus loin avec les fleurs de Bach ? Cliquez sur l’image

Un secouriste dans votre poche

Une main tend une bouée à une personne qui se noie

Que faire lorsqu’on est au prise avec une situation de crise : un accident de circulation, une chute, une très mauvaise nouvelle, un stress important?

Bref, que fait on quand on doit crier SOS?

Je vais vous parler d’un remède presque « Miracle ». Même si la situation n’est pas aussi dramatique, on peut quand même l’utiliser.  Mais certains l’utilisent un peu pour tout et n’importe quoi, ensuite doutent de son efficacité car le résultat n’est pas spectaculaire.

Avant de vous révéler son nom, je vous raconte comment je l’ai rencontré …

Continuer la lecture de « Un secouriste dans votre poche »